Google: le «droit à l’oubli» numérique ne s’applique pas au monde entier

Suite à des procédures nées en France, la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) a rendu aujourd’hui deux arrêts importants relatifs au droit à l’oubli. Ils concernent le sort des données dites sensibles (opinion religieuses, politiques, les affaires judiciaires, etc) et la portée du droit à l’effacement. 

Le «droit à l’oubli» numérique ne s’applique pas dans le monde. Le «droit à l’oubli» des internautes européens n’a pas de portée mondiale pour les moteurs de recherche comme Google, mais concerne cependant la totalité des États membres de l’UE, a estimé mardi la justice européenne.

Lire la suite